26/01/2009

Bienvenue sur ce forum...

Bonjour à tous et toutes qui passez par ici... J'ai trouvé qu'un forum, où l'on échangerait nos idées, difficultés, trucs de la vie courante serait quelque chose de sympa... Suivre un régime sans gluten, sans laitage ni oeuf, ce n'est pas évident tous les jours... alors si on se soutenait entre-nous ?
A très bientôt j'espère!

Isabelle

12:11 Écrit par Bon app dans 10. Forum de discussion | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Petite salade fraîche au saumon fumé

Facile, rapide

Ingrédients (par personne pour un plat unique, ou pour 2 en entrée) :

2 ou 3 tranches de saumon fumé coupée en lanières

1 petit chicon (ou endive pour nos amis français)

1 belle pomme (de préférence croquante et sucrée)

1 filet de cème de soja

1 filet de citron

poivre, sel si nécessaire)

éventuellement, une cuillère à café de miel (si la pomme n'est pas très sucrée)

Recette :

Couper la pomme en petits dés, et le chicon en fines lanières.

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients.

Servir très frais.

Accompagnement :

Un toast de pain "sans gluten" grillé, ou quelques cracottes de "pain de fleur" (voir catégorie : "produits sympas")

Suggestions :

On peut varier cette recette à l'infini... en ajoutant ou changeant quelques ingrédients ... des filets de truite fumés, du jambon, des lardons, des noix, de la salade mesclun à la place du chicon, d'autres fruits, selon la saison... A votre imagination...

Peut aussi être utilisée sur des petits toasts en accompagnement de l'apéritif.

Ou comme plat unique...

Bon appétit!

12:03 Écrit par Bon app dans 02. Entrées | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Adresses intéressantes sur Internet


http://sans-gene.skyrock.com/

http://www.cfaitmaison.com/
Recettes sans gluten et sans laitages.

http://www.thevegancookiefairy.blogspot.co.uk/
Recettes végétaliennes. Peuvent contenir du gluten!!!

11:48 Écrit par Bon app dans 11. Adresses utiles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Recette pâte à tarte sucrée

Ingrédients :

40 g fécule pdt
40 g farine sarrasin
40 g amandes pilées
20 g huile première pression à froid
20 g sucre complet

 

Recette :

Mélanger le tout du bout des doigts et étaler comme on peut (pas facile).

Garnir de fruits, crème à base de soja, recouvrir de copeaux d'amandes ou autres selon le goût.

21/01/2009

Houmous

Facile, pas cher, rapide

Ingrédients :

1 boîte de pois chiches

de l'huile d'olive extra vierge

1 gousse d'ail

le jus d'un citron

persil, sel, poivre

Ustensile :

1 petit robot mixeur

 

Recette :

Egoutter les pois chiches. Réserver quelques pois chiches pour la décoration. Mettre le reste dans le mixeur. Réduire l'ail en purée et le mettre dans le mixeur avec le jus de citron. Ajouter une bonne rasade d'huile d'olive. Salez et poivrer.

Mixer le tout pour obtenir une masse crémeuse. Ajouter un peu d'huile d'olive si nécessaire.

Goûter la préparation et assaisonner si nécessaire.

Présenter le Houmous dans un petit plat creux. Y dessiner un sillon et y couler un filet d'huile d'olive. Placer les pois chiches entiers sur la crème et décorer de persil frais.

Accompagnement :

Déguster le houmous avec des petits toasts de pain sans gluten, ou des cracottes de "pain de fleurs" ou des "galettes" spéciales sans gluten, laitage et oeufs. (voir Produits sympas)

Cette recette peut servir pour l'apéro ou comme petite entrée.

09:36 Écrit par Bon app dans 02. Entrées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pois chiches, ail, huile d olive |  Facebook |

20/01/2009

Je découvre quelques produits "sans x 3"

"sans x 3" = sans gluten, sans laitage, sans oeufs

Le pain des fleurs : = sorte de cracottes.

Plusieurs variétés : sarrasin, châtaigne,...

La crème soja : peut remplacer la crème fraîche. (Rayon crème fraîche)

= 3 fois moins grasse ! (Youpie !)... pas tout à fait le même goût, mais on s'y fait assez facilement.

Le pain campagnard sans gluten (Allergo) : (on le trouve chez Delhaize!)

grosses tranches, (à toaster... je trouve que c'est comme cela qu'il est le meilleur! Compter le double du temps d'un pain "normal"). Sinon, une fois grillé, peut passer quasi pour un pain "normal".

Le lait de riz "nature" :

Vraiment bon, pour ceux qui aime le goût du riz. Naturellement sucré, mais "sans sucre ajouté"! (à boire ou pour des desserts)

Le lait de soja "nature" :

Attention ! Là, il y a des pièges... le lait de soja "nature" vendu chez Delhaize à un goût vanillé... ce qui n'est pas extra quand on s'en sert pour un plat... (J'ai goûté grâce à cela des "choux fleurs sauce vanille", qui me resteront longtemps en mémoire !)

Préférez les magasins Bio ou spécialisés... le lait de soja sera vraiment "nature" !

Le yaourt soja "nature" :

La marque "Sojade" est très bien, mais assez difficile à trouver. J'ai essayé la marque Alpro. En général, je n'aime pas du tout ces produits, mais j'ai apprécié le yaourt nature.

La crème de riz :

Vendue dans les magasins bio. Elle sert pour faire une crème (lait de riz, ou soja, que l'on fait bouillir et on y ajoute quelques cuillères de farine "crème de riz", on laisse encore cuire un peu et cela donne une crème légèrement sucrée naturellement. On peut y ajouter des fruits secs, ou de la cassonade, ou du sucre candi, ou un filet de sauce caramel, ou encore du chocolat noir... de quoi varier les saveurs. Très bon au petit déjeuner.

Flocons de millet, ou de sarrasin, ou de quinoa :

Même recette que celle ci-dessus, pour varier les petits déjeuners.

La Polenta (ou farine de maïs) :

Faire bouillir de l'eau (avec une pincée de sel si nécessaire) et y ajouter, en pluie fine, la farine de polenta, jusqu'à obtenir une pâte consistante, et cuire jusqu'à ce que la pâte se décolle bien de la casserole. (On peut aussi remplacer l'eau par du lait de soja ou de riz). On la sert telle quelle, ou bien on la laisse refroidir dans un plat creux. Une fois refroidie la polenta se décolle du plat. On peut en faire des bâtonnets à frire dans de l'huile. J'ai essayé de la faire cuire façon pain perdu (sans oeuf ni lait) juste la polenta nature revenue dans un peu de matière grasse (soja liquide -Alpro), et on ajoute un peu de sucre...  On peut aussi la faire dorer au four...

Le quinoa :

Cette petite graine peut remplacer à tous les coups le riz. On la cuit (après l'avoir rincée sous l'eau du robinet) dans de l'eau salée. Prévoir 2 volumes d'eau pour 1 de quinoa. Laisser monter à ébullition, puis réduire la chaleur et mettre un couvercle. Après une dizaine de minutes (lorsque toute l'eau a disparu), laisser gonfler hors du feu encore 10 minutes, toujours avec le couvercle. Pendant ce temps, les graines vont gonfler et devenir aussi moelleuses que du riz cuit.
On s'en sert dans des plats sucrés ou salés. chaude ou froide.

L'agar-agar :

Remplace la gélatine. On en trouve dans les magasins bio, en petits sachet de 2 grammes.

L'arrow-flow :

Remplace la maïzena et les oeufs dans certaines préparations.

La fécule de pomme de terre :

Remplace la maïzena dans certaines préparations. A un goût neutre, ce qui est bien dans des préparations salées.

Les galettes de riz :

On en trouve un peu partout. Attention de bien lire les étiquettes, certaines contiennent du gluten! J'ai trouvé des galettes de riz au miel (carrefour) sans gluten. Elles sont très bonnes. il en existe au chocolat, attention aussi aux traces de laitages...

Le chocolat noir :

Ici aussi, attention aux traces de gluten! Eh oui! Ce n'est pas évident d'en trouver "sans x 3"

 

;-)

18:47 Écrit par Bon app dans 09. Produits sympas | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : soja, riz, pain des fleurs |  Facebook |

Frites (french potatoes...)

Ingrédients :

2-3 belles pomme de terre par personne

(La reine pour les frites, c'est la variété "Bintje"... prononcer : binn(e)tche = pomme de terre farineuse belge)

Une friteuse ou une casserole avec de l'huile de friture* + panier pour y placer les frites

* Les puristes utilisent de la graisse de boeuf. Moi, j'utilise de l'huile Becel pour friture...

sel (selon le goût)

Recette :

Pelez les pommes de terre et les découper en bâtonnets de + ou - 5 mm de côté (section) la longueur n'a aucune importance.

Lavez les frites crues, plusieurs fois à grande eau, afin d'en éliminer l'amidon.

L'eau doit devenir tout à fait claire.

Ensuite, séchez les frites dans un essuie de cuisine (torchon), pour éliminer un maximum d'humidité.

Chauffer l'huile de friture à 180°.

Première cuisson : (Pré-cuisson)

Plongez les frites (pas de trop à la fois), pendant plus ou moins 3 minutes dans l'huile chaude.

Le "truc", c'est de les entendre "siffler" quand on les sort de la friture... Là, elles sont bien pré-cuites. Vous pouvez pré-cuire les frites un peu à l'avance... et les réserver dans un panier en attendant la deuxième cuisson. Répétez l'opération avec le reste des frites. Attention, l'huile doit à chaque fois être à 180° pour que vos frites ne soient pas trop grasses.

Deuxième cuisson :

Quelques minutes avant de servir votre plat, réchauffez l'huile de friture à 180°.

Plongez-y une deuxième fois les frites (pas de trop à la fois), jusqu'à ce qu'elles aient une belle couleur dorée.  (2-3 minutes)

Sortez-les, égouttez-les sur un papier absorbant.

Placez-les dans un plat et salez légèrement les frites, avant de les servir.

Attention : Il ne faut jamais remettre des frites déjà salées dans l'huile de friture.

Bon appétit !

 

 

 

18:30 Écrit par Bon app dans 04. Accompagnements | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frite, pomme de terre, bintje |  Facebook |

Moules marinières (Belgique)

Facile, rapide

Ingrédients :

1 à 1,200Kg de moules de Zélande (où belge si on trouve...) par personne.

(Les moules de Zélande ont plus de chair que les françaises... mais les françaises conviennent si on ne trouve pas d'autre sorte de moules)

1 gros oignon blanc

1 à 2 branches de céleri vert

du persil

poivre, (le sel est facultatif, les moules sont salées naturellement)

1 peu de matière grasse (filet d'huile... mais pas vraiment nécessaire)*

1 grande casserole + couvercle (Prévoir au moins le double du volume des moules fermées)

Recette :

Bien laver les moules :

- changer plusieurs fois l'eau,

- gratter chaque moule pour enlever les petits coquillages, algues et saletés qui y adhèrent,

- jeter toute moule abîmée, ou cassée,

- laisser les moules dans le l'eau fraîche et très salée pendant au moins 1/2 heure avant de les cuire,

- les rincer une dernière fois et vérifier que l'eau soit bien claire.

Faire revenir les oignons coupés en rondelles et le celeri coupé en petits morceaux, dans une grande casserole avec le filet d'huile.*
Les légumes doivent juste "suer" sans prendre de couleur. (max 2-3 minutes)

Ajouter les moules en une fois, bien poivrer et couvrir.

Après 3-4 minutes, remuer les moules. Elles doivent commencer à s'ouvrir.

Lorsqu'elles sont toutes ouvertes, c'est prêt!

Le temps de cuisson ne dépasse pas 10 minutes.

Ajouter le persil haché et servir chaud.

Le jus provient uniquement de la cuisson des moules. Il est inutile d'ajouter de l'eau. Ce qui fait perdre du goût à la préparation. Votre plat sera parfait si le jus est resté clair.

* Si on ne met pas de matière grasse, faire cuire les oignons et le céleri avec un peu d'eau au fond de la casserole.

Accompagnement :

Des frites bien sûr!

(voir recette pour les courageux qui ne prennent pas de frites surgelées !)

;-)

Sauce moutarde :

En belgique, on adore tremper les moules dans une petite vinaigrette "épaisse" faite principalement de moutarde avec un filet d'huile et un tout petit peu de vinaigre. Saler et poivrer suivant le goût.

Servir : 

Dans une assiette creuse, avec un peu de jus, que l'on déguste à la cuillère, comme une soupe. (Moi, je trouve que c'est un peu trop salé, mais en principe on boit le jus aussi.)

Ou mieux encore, dans une petite casserole en métal noir, avec son couvercle.

On les mange... avec les doigts!

On prend une double coquille vide, et on s'en sert comme "pince" pour attraper les moules et les mettre dans la bouche...

Bon appétit!

18:04 Écrit par Bon app dans 03. Plats principaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moule mariniere |  Facebook |

16/01/2009

Porc caramélisé aux nouilles de riz et petits légumes crus

Facile, pas cher et délicieux!

On peut remplacer le porc par des filets de poulet.

Ingrédients par personne :

200 à 250 grammes de filet de porc. (Viande maigre)

un filet de sauce "poisson" (voir rayon produits asiatiques)

un peu sauce de soja sans gluten ( Sauce soja fermente bio Tamari )

un filet d'huile végétale

du caramel liquide - le même que pour les crêmes glacées (peut aussi être remplacé par du miel, ou être fait "maison")

une ou deux carottes rappées ou coupées en tous petits morceaux

un bout de concombre taillé en tous petits morceaux

quelques feuilles de laitue, taillées en lamelles

120 gr de nouilles de riz (vermicelle ou pâtes fines)

quelques cacahuètes hachées (de préférence non-salées) (facultatif)

quelques feuilles de coriandre fraîches

quelques feuilles de menthe

sel, poivre

Sauce :
Un peu de Sauce de soja sans gluten (Sauce soja fermente bio Tamari)

une cuillère de vinaigre blanc

un peu de sauce caramel

un filet de sauce poisson

un peu d'eau

La sauce doit être légèrement acidulée et sucrée. Le goût de la sauce "poisson" ne doit pas être prédominant. L'eau permet d'affiner le goût de la sauce. Attention à la sauce "poisson", et la Sauce de soja sans gluten (Sauce soja fermente bio Tamari ). Il faut en user avec modération.

Recette :

Mettre un filet d'huile végétale dans le fond d'une poêle ou d'un wok. Faire bien chauffer la poêle.

Ajouter la viande coupée en lamelles.

Quand la viande commence à prendre un peu de couleur, ajoutez un peu de sauce soja sans gluten (Sauce soja fermente bio Tamari) , un filet de sauce de poisson et aussi la sauce caramel (cette dernière, selon votre goût... moi, j'adore alors j'en mets beaucoup!), Poivrez, salez (éventuellement).

Laissez bien cuire la viande dans le caramel, afin qu'elle prenne une belle couleur caramélisée et que la sauce épaississe légèrement. Si vous avez trop réduit... pas de soucis, ajoutez un peu d'eau...

Entre-temps, faites cuire les nouilles dans un peu d'eau bouillante (voir les indications du paquet pour le temps de cuisson).

Quand les nouilles sont cuites, les mettre dans une passoire et les rincer à l'eau froide. Pour plus de facilité, coupez-les en morceaux grossiers (elles sont souvent très longues et donc difficiles à manger avec des baguettes...).

Prendre un grand bol, placez-y dans l'ordre, les nouilles, la salade coupée en lamelle, les carottes rapées, le concombre en dés. Ajoutez au dernier moment la viande avec quelques cuillères de la sauce de cuisson. Et par dessus, une pincée de cacahuètes hachées.

A table, présentez la sauce d'accompagnement, avec sur une assiette les feuilles de menthe, et de coriandre à volonté.

On mange ce plat avec ou sans baguettes... moi, j'aime les baguettes... c'est plus rigolo !

;-))

 



Sauce de soja recommandée : Sauce soja fermente bio Tamari.
Si vous n'en avez pas, n'ajoutez rien ou rectifiez avec un peu de sel si nécessaire.

Peler (des oranges) "à vif".

Entaillez la peau de l'orange (avec un petit couteau bien aiguisé) jusqu'à entamer la chair de l'orange. et continuez le mouvement comme si vous peliez une pomme en ne faisant d'une seule épluchure. Maintenez le couteau fermement et faites tourner l'orange avec votre autre main.

Vous obtenez une orange sans peau, dont la chair est apparente.

A l'aide du petit couteau, enlevez chaque morceau de chair de l'orange. Pour cela, coupez le long de la peau (d'un quartier) vers le centre de l'orange. Continuez le mouvement, de l'autre côté de la chair, toujours la lame du couteau contre la peau du quartier d'orange, mais cette fois, vers l'extérieur.

Vous obtenez un beau quartier d'orange, sans peau.

Refaire la même opération avec tous les quartiers d'orange.

Oranges à la marocaine (façon Isabelle)

Facile, pas cher et très rafraîchissant !

Ingrédients :

1 à 2 belles oranges de table

quelques feuilles de menthe fraîche

quelques gouttes de fleurs d'oranger

de la poudre de cannelle

sucre (facultatif)

Ustensiles :

un petit couteau de cuisine bien aiguisé, un saladier

Recette :

Lavez et pelez les oranges "à vif".

(Voir catégorie : "Petits trucs qui facilitent la vie")

Une fois la pelure extérieure enlevée, il y a deux façons de présenter ce dessert...

Soit à la marocaine : couper des tranches d'oranges (On obtient des rondelles)

Soit à ma façon : taillez l'orange en quartiers (voir "Petits trucs").
Ceci permet d'éliminer toutes les petites peaux des quartiers d'orange... ce que les enfants, et même les adultes apprécieront...

N'oubliez pas de pressez le reste de l'orange, au-dessus de votre saladier, pour en extraire tout le jus.

Placez les oranges dans le saladier et ajoutez les feuilles de menthe hachées, quelques gouttes de fleur d'oranger, un peu de cannelle et éventuellement du sucre.

Placez le saladier quelques heures au frigo.

Servir très frais.

 

11:05 Écrit par Bon app dans 05. Desserts | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : menthe, dessert, cannelle, orange |  Facebook |

15/01/2009

Table des matières

Petit déjeuner :

Petits pains croustillants (excellents!)

Recette de la semoule de sarrasin au lait végétal pour un petit déjeuner gourmand (recette de Natacha)

Pain d'épices sans gluten

Crèpes à la farine de châtaigne et de sarrasin

Appéritifs etc :

Houmous (voir entrées)

Petite salade fraîche au saumon fumé (voir entrées)

Entrées :

Houmous

Racines et pousses au jambon de montagne (Michel Lentz)

Petite salade fraîche au saumon fumé

Petite soupe toute simple...

Plats principaux :

Aiguillettes de canard laqué

Moules marinières (Belgique)

Porc caramélisé aux nouilles de riz et petits légumes crus (Isabelle)

Idée(s) de tartes salées (recette de Natacha)

Salade de Riz de Camargue aux poivrons et crevettes grillées

Tartare de thon aux avocats et aux radis

Wok de poulet au miel

Salade mixte à la dinde et aux crudités

Accompagnements :

Frites

Pâte à pizza (voir "Bases (sauces, pâte, etc..." : suggestions)

Desserts :

Oranges à la marocaine (façon Isabelle)

Salade de cerises au thym citron

Plats de fête :

(En construction)

Bases (sauces, pâte, etc... :

Pâte brisée

Pâte sablée salée sans gluten

Pâte brisée sans gluten

Pâte à pizza

23:16 Écrit par Bon app dans 13. Table des matières | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

RACINES ET POUSSES AU JAMBON DE MONTAGNE

entrée du chef MICHEL LENTZ

(vu à la TV : Bon appétit bien sûr!)

racines-_-pousses-au-jambon

 

 

Coût : 2 euro(s) par personne

 

Ingrédients pour 4 personnes :

 

4 tranches très fines de jambon de montagne, ou Bayonne (éviter un jambon très salé)

4 carottes moyennes

4 topinambours

1 panais

4 navets

1 morceau de céleri rave

4 feuilles de verveine

1 assortiment de pousses et fleurs : 4 feuilles de basilic pourpre, 4 pousses de roquette, 4 pousses de shiso rouge et vert, 4 fleurs de bourrache, 4 fleurs de colza, 4 feuilles de pourpier sauvage et 4 petites feuilles de verveine.

2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre

1 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge

4 cuillères à soupe de gros sel

 

 Préparation

 

1. Laver 4 carottes moyennes, 4 topinambours, 1 panais, 4 navets et 1 morceau de céleri rave. Puis éplucher ces légumes largement à l’aide d’un couteau d’office, réserver les épluchures pour réaliser un bouillon.

 

2. Mettre les épluchures dans une cocotte, les recouvrir à hauteur d’eau minérale, amener à grosse ébullition, puis retirer de la plaque de cuisson, couvrir et laisser infuser jusqu’à refroidissement. Passer ensuite à travers un chinois, éliminer les épluchures et réserver le bouillon.

 

3. Tailler les légumes en morceaux.

 

Faire bouillir 3 litres d’eau dans une casserole, la saler avec 3 cuillères à soupe de gros sel. Préparer un récipient avec de l’eau froide, additionner quelques glaçons, ajouter également 1 cuillère à soupe de gros sel.

 

Commencer par plonger les morceaux de panais dans l’eau bouillante, les cuire pendant 1 petite minute, puis ajouter les autres légumes, les laisser cuire 3 minutes à ébullition, ils doivent être croquants.

 

Les rafraîchir ensuite rapidement dans l’eau froide salée, puis les égoutter.

 

4. Dresser les morceaux de légumes dans une cocotte, ajouter 4 feuilles de verveine, mouiller à hauteur du bouillon (si la quantité n’est pas suffisante, compléter avec de l’eau), amener à ébullition et laisser cuire 7 à 8 minutes à frémissement. La cuisson terminée, les légumes doivent être légèrement fermes, les égoutter et les dresser harmonieusement dans un plat creux, récupérer le bouillon.

 

5. Verser 3 louches du bouillon de cuisson des légumes dans une casserole, et faire réduire de moitié.

 

6. Chauffer une poêle anti-adhésive, faire revenir ensuite 4 tranches fines de jambon de montagne, déglacer avec 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre, réduire. Disposer les tranches de jambon sur les légumes. Déglacer à nouveau la poêle avec le bouillon réduit, amener à ébullition, ajouter 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre, et verser sur les légumes. Parsemer dessus 4 feuilles de basilic pourpre, 4 pousses de roquette, 4 pousses de shiso rouge et vert, 4 fleurs de bourrache, 4 fleurs de colza, 4 feuilles de pourpier sauvage et 4 petites feuilles de verveine. Arroser le tout d’1 cuillère à soupe d’huile d’olive vierge.

 

Servir et déguster ces racines et pousses au jambon de montagne en hors d’œuvre ou en plat principal avec un vin blanc sec de Savoie, du cidre par exemple ou éventuellement avec le restant de bouillon froid servi dans des petites tasses.

source : "Bon appétit bien sûr"

23:11 Écrit par Bon app dans 02. Entrées | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Parce que avant tout... J'adore la bonne cuisine et je me refuse à devoir avaler une cuisine tristounette pour les jours à venir !

J'avais déjà entendu l'existence de régime pour cause d'allergies... mais voilà que moi... je ne suis pas allergique (sauf aux acariens)... Malgré cela, ma santé se détériore de plus en plus, ... fatigue chronique, douleurs chroniques, fibromyalgie... etc.

Il y a peu, j'ai lu le témoignage d'une personne, atteinte comme moi, de fibromyalgie... et qui parle d'un régime alimentaire qui lui a permis d'aller beaucoup mieux.

Cela m'a interpellé... pourquoi ne pas essayer, après tant de mois, passés à chercher un remède qui me soulagerait (sans effets secondaires et autres désastres internes). Ceci sans succès bien entendu.

Alors me voilà chez la nutritioniste... et je m'entends dire que je dois absolument supprimer de mon alimentation (entre autre) le gluten, les oeufs et tous les laitages de provenance animale... ceci pour cause d'intolérance alimentaire*. (A ne pas confondre avec les "vraies" allergies (IGe)...)

Ces "Intolérances alimentaires" ne sont pas à négliger dans le cas de problèmes de santé...  c'est ce que m'a dit ce médecin...

C'est en rentrant chez moi, après avoir surfé sur Internet à la recherche d'un site qui me donnerait des tas de recettes adaptées à mon nouveau régime, je me suis rapidement rendu compte, que la tâche ne serait pas si facile...

Des recettes sans gluten, il y en a beaucoup! Des recettes sans oeufs... pas de soucis, sans laitage aussi... mais les 3 à la fois (les "sans" x 3, comme je vais les appeler)... Là, ça devient rare.

J'en ai trouvé quelques-unes... oui, mais pas de quoi faire la fête et varier les repas de tous les jours.

Trouver des produits alimentaires "sans x 3"... (pain, farine, biscuits, ou autre...)idem.

C'est à ce moment-là, que je me suis dit que ce serait sympa de trouver un blog où on ne devrait pas se casser la tête pour trouver "La bonne recette", sans devoir "éplucher" des tas de recettes qui donnent envie... mais qui ne sont pas du tout adaptées à notre cas ...

Voilà le blog créé, il ne me reste plus qu'à lui donner "du corps"...

J'aimerais surtout, que les personnes qui viendront consulter ce blog partagent avec moi leurs bonnes recettes et leurs trucs de tous les jours... qu'ils n'hésitent pas à me donner leur avis!

A nos tabliers... et sortons les fourchettes!

Parce que avant tout... J'adore la bonne cuisine et je me refuse à devoir avaler une cuisine tristounette pour les jours à venir !

;-)

*(Intolérances alimentaires décellées suite à une analyse de sang) IGg